Réduire ses déchets

Réduire ses déchets

5 mars 2019 0 Par Quentin

Le sujet des déchets vous intéresse ! Vous trouverez un article qui se nomme « revalorisation des déchets » en cliquant ici.

Les déchets sont un véritable enjeux dans notre société, un individu produit en moyenne 354 kg de poubelles par an. Nous voulons par le biais de ce blog parler des techniques qui existent pour faire baisser ce chiffre.

Les déchets sont polluants lors de leurs traitements. En jetant nous favorisons l’incinération des poubelles ce qui provoque des émissions de Co2, et nous favorisons les enfouissements qui polluent les sols et les nappes phréatiques. En recyclant nos déchets nous évitons de recréer de la matière qui est un procédé fortement énergivore. Mais le traitement des déchets recyclés et leurs transports sont toujours des étapes émettrices de Co². Il est donc indispensable d’avoir les clefs pour pouvoir réduire ses ordures.

Le premier geste concret que nous pouvons faire est d’acheter le moins possible de produits emballés ou sur-emballés. Nous pouvons aussi bannir les ustensiles à usage unique rasoirs, sacs, vaisselles, couverts, piles. Etc… Préférons les rasoirs réutilisables, les paniers en osier, en tissu ou autres contenants réutilisables, les couverts en métal lavables, les piles rechargeables etc…. Valorisons les produits d’hygiènes solides : le savon peut remplacer le gel douche et il existe du shampoing solide.

Les bouteilles d’eau ont aussi un véritable impact sur notre planète et en particulier dans nos océans. Limiter l’eau en bouteille, c’est réduire la pollution liée à la fabrication de la bouteille plastique, son acheminement et c’est aussi éliminer la pollution liée au recyclage qui reste sans contexte nécessaire. Il est impératif de valoriser l’eau du robinet.

La qualité est très importante, valorisons des produits utiles, solides et réparables pour qu’ils ne finissent pas rapidement à la poubelle.

Il est nécessaire que nous évitions le gaspillage alimentaire pour se faire il est bien de valoriser la congélation et de faire confiance à ses sens en goûtant, sentant plutôt qu’en regardant les DLC (dates limite de consommation) ou DLUO (date limite d’utilisation optimale). Lorsque la DLUO est dépassée nous pouvons encore consommer les produits sans risque. Un autre moyen de sauver les produits alimentaires de la poubelle, est d’acheter les articles avec une DLC courtes. Ils sont souvent en promotion dans nos supermarchés. Vous pouvez les congeler si vous ne les mangez pas immédiatement. Vous ferez ainsi un geste citoyen et des économies, c’est tout bénef! Je ne sais pas si vous connaissez l’application mobile Too Good To Go qui permet de trouver des invendus à petit prix pour les sauver de la poubelle, chez les commerçants à proximité de chez vous.

Il est bien de valoriser les produits en vrac, nous prenons ainsi uniquement la quantité dont nous avons besoin et nous limitons le packaging qui représente beaucoup de déchets. Les produits d’hygiènes solides : le savon peut remplacer le gel douche et il existe du shampoing solide

Il est préférable de faire les choses par soi-même dans tous les domaines que ce soit. Je donne un exemple afin d’illustrer :

Pour se faire soi-même à manger, nous achetons des produits frais, et ainsi générons zéro déchet plastique. Si nous achetons un plat cuisiné industriel, il y aura du packaging. En plus de cela, se sera probablement moins bon. Alors pourquoi ne pas faire le maximum par soi-même ?

Il est bien de dire non à la publicité, aussi bien dans les boîtes aux lettres que dans les boîtes mails. La publicité provoque de la pollution. Mettre un stop pub sur sa boîte aux lettres est un geste simple et citoyen. De la même manière que supprimer ses e-mail permet d’éviter de stocker des données sur des serveurs qui consomment de l’électricité. On estime qu’un mail produit 10g de CO2.

Il est bien de s’informer sur des pratiques alternatives comme par exemple les pratiques zéro déchet.

En prenant deux ou trois initiatives évoquées ci-dessus nous pouvons réduire considérablement nos déchets. Il est temps d’agir pour notre planète ! N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous souhaitez que je fasse un article plus détaillé sur un point en particulier.

Quentin